JAZZYGRINATIONS

Auteur :
Sidney Usher

Genre :
Biographie, Chronique, MUSIQUE

Maison d'Edition :
Notis Edition

Vêtu d’un costume gris, cheveux coupés à ras (un look qui figure sur la pochette du disque « the real quiet Storm » (ATLANTIC)), James CARTER transforma la Halle aux grains en un véritable champ de bataille sonore. James CARTER et ses amis jouèrent jusqu’à « suer les couilles » (l’expression est de Dizzy GUILLESPIE). Ce fut un « tour de force » et une véritable démonstration de virilité de la part de celui que, gamin, ses amis de Detroit traitaient de «femmelette». En outre, James CARTER fit preuve d’une parfaite maîtrise de tous ses instruments à vent, se livrant même à des prestations solitaires particulièrement délétères. Ben WEBSTER, Johnny HODGES, Albert AYLER et John COLTRANE me parurent s’exprimer à travers le saxophone de James CARTER.