CHARLES MINGUS

Auteur :
NEL KING

Genre :
Biographie, MUSIQUE

Maison d'Edition :
PARENTHESES/ EPISTROPHY

Le musicien de Jazz écoute les sons qu’il produit au lieu de procéder à un transfert intellectuel de la partition au doigté.

Il était uniquement préoccupé des sons produits et n’ayant pas la moindre idée des processus techniques qu’il aurait dû être entrain d’apprendre.

Une basse, oui. Tu es noir. Quel que soit ton talent, tu ne perceras jamais dans le classique. Si tu veux jouer, joue d’un instrument Noir.

Il jouait d’oreille, c’était son truc. Il n’essayait même pas de lire, mais écoutait les différentes parties et trouvait d’instinct les notes qui convenaient. Il entendait une note avant même qu’elle n’entre en vibration.

Quiconque n’a pas d’oreille a intérêt à apprendre à lire un peu. De toutes les façons, ne t’en fais pas : ce qu’on demande aux bassistes, c’est surtout de garder le tempo.

Ne gaspillez pas votre jeunesse. Ne vous masturbez pas. Apprenez à vous maîtriser. Apprenez à comprendre les filles. Si vous laissez faire par elles, vous serez toujours des victimes.

Doucement petit gars. Tu as joué un mi bémol à cet accord de la bémol qui s’inscrit dans une descente chromatique. Buddha ne l’aurait pas fait, lui. Ri »n que la bémol et sol bémol à la main gauche. Tu vois ? Et en haut, si naturel, ré naturel en fa dièse. C’est pur ainsi, c’est de la beauté pure. Ce mi bémol n’a pas sa place ici, gardons le pour une autre composition.

L’argent ne devrait pas compter pour les musiciens. Si nous faisions le sacrifice de la gloire et de la fortune pour jouer parce que nous aimons le faire, comme les jazzmen avant nous, les gens sauraient alors que les musiciens de jazz jouent pour rien, par amour de leur musique.

Le Jazz est l tradition du Noir Américain, sa musique. Les Blancs n’ont pas le droit d’en jouer, c’est la musique des hommes de couleur. Mais les musiciens blancs s’emparent de notre musique et ils gagnent plus d’argent avec cette musique que nous ne l’avons jamais fait ou que nous ne pouvons le faire aujourd’hui même.