« OU SONT PASSÉES MES CLÉS? »

Vous étiez sûr de les avoir laissées sur le comptoir, mais elles ne se trouvent nulle part. Les clés et autres objets qui se déplacent font partie du quotidien. Pour les retrouver il faut souvent se lancer dans une véritable chasse au trésor hasardeuse.
Voici quelques recommandations d’experts pour vous aider à arrêter de perdre ces petits objets indispensables.
1. Restez calme et cherchez

L’une des plus grandes erreurs que les gens font est de paniquer ou rentrer en colère. Ces états conduisent à une recherche frénétique et non focalisée, écrit Michael Solomon dans son livre intitulé «Comment trouver des objets perdus». Ce livre repose sur un axiome selon lequel « Il n’y a pas d’objets perdus. Ce sont les chercheurs qui manquent de discernement. »
2. Recherchez l’objet là où il est supposé être.

Selon M. Salomon, parfois les objets subissent une «dérive domestique» qui les situe partout où ils ont été utilisés pour la dernière fois. « Les objets sont susceptibles de se promener », écrit-il dans son livre. « J’ai trouvé, cependant, qu’ils ont tendance à voyager aux alentours de 0.5 mètre de leur emplacement d’origine ».
3. Soyez discipliné dans votre recherche
Le piège classique est d’oublier où vous avez déjà cherché. Une fois que vous avez effectué une recherche approfondie dans une zone, ne perdez pas de temps d’y revenir.
« Ne tournez pas en rond », écrit M. Solomon dans son livre. « Peu importe la promesse d’un site – si l’objet n’était pas là la première fois, il n’y sera pas au second passage « .
4. Concentrez-vous sur les zones encombrées
Une expérience menée à l’Université d’Aberdeen en Ecosse a permis de tester l’efficacité avec laquelle nous effectuons des recherches. Un écran d’ordinateur a été manipulé de sorte qu’une cible que les participants recherchaient était facilement visible en une moitié et indécelable sur l’autre moitié. Les chercheurs ont surveillé les mouvements des yeux des participants à l’aide d’une caméra infrarouge à grande vitesse.
Les chercheurs ont constaté que près de la moitié des mouvements des yeux étaient dirigés vers le côté facilement visible, même s’il était évident que la cible n’était pas là.

Pages : 1 2 3